Vendredi 15 Novembre

10:42 AM

The Silent Echo, Une exposition qui colonise le muse archologique de Baalbeck, ainsi que le temple de Bacchus, du 17 septembre au 17 octobre

Mercredi 21 Septembre 2016 12:45 Enqutes et dossiers chauds

Enquête: Mouna Soukkariyeh
Traduction:  Myriam Moussa


ANI - Le site de Baalbeck accueille une exposition d'art contemporain, " The Silent Echo ", qui colonise son musée archéologique, ainsi que le temple de Bacchus, du 17 septembre au 17 octobre 2016.

Neuf artistes (Ai Weiwei, Suzanne Hiller, Marwan Rechmaoui, Theo Mercier, Laurent Grasso, Ziad Antar, Cynthia Zaven, Dania Dakic et Paola Yacoub), collaborant avec la curatrice franco-libanaise Karina el-Helou, font écho au passé et au futur simultanément, tout en sculptant et dépoussiérant chaque seconde qui passe.

Helou, fondatrice de Studiocur/Art - une plate-forme non lucrative de curateurs spécialisés en art contemporain basée à Paris, a chargé l'Association libanaise pour le développement des Arts ", le Beirut Museum of Art (BeMA) et l'Association culturelle Zoukak, d'organiser et de réaliser cette exposition.

Plusieurs activités seront au programme de "The silent Echo", particulièrement celles qui soulignent l'importance du patrimoine et de l'identité culturelle. Cette exposition met en relief la beauté de l'héritage, de l'histoire et de l'archéologie, que l'érosion efface lentement et que l'iconoclasme, glouton de notre temps, dévore jusqu'à en vomir de la poussière.

En marge de l'exposition The Silent Echo, un atelier de théâtre verra le jour. Il s'agit d'un programme adapté à la communauté locale afin de la sensibiliser à l'importance culturelle des héritages historiques et religieux.  Un atelier sera ainsi mis en scène en octobre 2016, pour enfin tirer sa révérence le 15 octobre, avec une performance théâtrale ouverte au public. Un film documentaire réalisé par Roy Dib (heureux gagnant du Teddy Award en 2014) naîtra à la suite de ce projet.

Ils ont dit sur cette exposition :
Le directeur du bureau régional de l'Unesco, Hamed al-Hammami : Exposer, dans ce lieu en particulier, des grands noms de l'art international et local, en dépit des circonstances dramatiques que vit la région, est en soi un message adressé de la part des organisateurs voulant affirmer l'importance de la culture, de ses dialogues et des ponts qu'elle peut instaurer.

Le ministre du Tourisme, Michel Pharaon, a estimé que cette exposition est d'envergure internationale et réaffirme la résistance du peuple libanais.

Le ministre de la Culture Remond Araiji a signalé qu'en côtoyant ces oeuvres contemporaines avec les ruines de la Cité du Soleil, l'exposition The Silent Echo prouve que la création artistique est un périple qui a commencé depuis la nuit des temps et qui se poursuivra jusqu'à sa fin. Elle prouve également que le génie humain est complémentaire entre les peuples, sans distinction de période, de frontière géographique, de sexe ou de religion.

Il convient de noter que le temple de Baalbeck sera, du 17 septembre au 17 octobre, ouvert gratuitement aux visiteurs.


               =============================M.M.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif