Mercredi 11 Decembre

11:28 AM

Vingt infractions dj dtectes par l'ALDE, Baroud met l'accent sur la dmocratie des lections

Vendredi 06 Mai 2016 12:37 Enqutes et dossiers chauds

Enquête de Rima Youssef

Traduite de l'arabe par Diala Hanna


ANI - Le Liban est connu pour sa démocratie et pour le rôle qu'il a joué dans l'élaboration de la Charte des Droits de l'Homme et de plusieurs lois et constitutions. Toutefois, la réalité est bien différente et beaucoup de questions se posent sur l'application des lois et leur respect au pays du Cèdre, en particulier avec l'approche des élections municipales et l'effervescence qui commence à gagner les villes, les villages et les localités.

L'Association libanaise pour la démocratie des élections (ALDE) a, jusqu'à présent, détecté 20 infractions - reportées par des citoyens et dont elle s'est assurée.
Parmi ces infractions, de la violence et des coups de feu dans la Bekaa, l'utilisation de ressources publiques pour des fins électorales, confiscation de pièces d'identité...

Dans un entretien accordé à l'Agence Nationale de l'Information, l'ancien ministre Ziad Baroud a indiqué que les infractions étaient monnaie courante quand il s'agit d'élections. "Ce qui est requis est de traiter ces transgressions et, à mon avis, ceci devrait se faire tout d'abord à travers le ministère de l'Intérieur qui supervise le processus électoral, et ensuite au niveau des citoyens parce que les tensions qui découlent des violations ne sont dans l'intérêt de personne", a-t-il dit.

Et de poursuivre: "les municipales constituent une étape démocratique et c'est cette ambiance qui doit y régner. Cette échéance n'est pas faite pour des règlements de comptes ni pour l'édification de murs entre les citoyens (...)".

M. Baroud a alors signalé que l'absence de consensus sur les municipales dans les régions ne constitue pas un problème. "Les consensus ne représentent pas toujours un bon point, puisqu'ils nécessitent parfois des compromis. Par la suite, les citoyens doivent voter et il n'y a aucun mal à avoir plusieurs points de vue", a-t-il expliqué.

Pour sa part, la secrétaire générale de l'ALDE, Zeina Hélou, a assuré que l'association avait des observateurs dans les différentes régions libanaises. "Les jours des élections, ces derniers vont effectuer des tournées sur les bureaux de vote et préparer leurs rapports", a-t-elle affirmé, avant de préciser que la période actuelle était celle des observations qui précèdent les élections et que des infractions avaient été déjà détectées.

L'Association libanaise pour la démocratie des élections avait été formée en 1996 par un groupe d'activistes de la société civile. Son objectif est d'édifier une société démocratique et de renforcer la citoyenneté sur base de transparence et de responsabilité.

  ================= D.H.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif