Le monastre de Qozhaya ou le trsor vivant suspendu entre ciel et terre...

Lundi 29 Juin 2015 12:19 Connatre le Liban

Enquête rédigée par Hasna Geitani

Traduite par Elissar Naddaf

 

ANI - Le monastère de Qozhaya dans la vallée de Qadisha du côté de Ehden est un lieu de pèlerinage pour les touristes et les croyants vu que ce site religieux historique archéologique comprend une grotte, des ermitages et une imprimerie qui constitue la base essentielle de la renaissance de l'impression au Liban et en Orient.


Qozhaya, ou le trésor vivant, est un monastère qui donne l'impression à première vue qu'il est suspendu entre le ciel et la terre dans une région considérée comme étant le lieu d'expansion des maronites au Liban et leur fuite de tous genres de persécutions.


C'est l'un des monastères libanais les plus anciens dont émane l'esprit de sainteté et l'encens des ermites qui n'apparaissent devant les gens que durant les grandes fêtes religieuses.


Les historiens et les chercheurs estiment que ce monastère a été fondé au début du quatrième siècle et qu'il a été pillé et détruit plusieurs fois .


Les manuscrits montrent qu'une église a été constrite à l'intérieur des rochers près d'une grotte qui s'étendait de Qozhaya jusqu'à Ehden. L'église est visitée par des malades mentaux .


Le monastère attirait surtout ceux qui désirent vivre la solitude et l'ascétisme ainsi que ceux veulent se rapprocher de Dieu ou confesser devant les prêtres ou se marier.


Le monastère comprend aussi une imprimerie qui est la première en Orient et qui a sauvegardé la langue arabe .


En 1998, le monastère a figuré sur la liste du patrimoine international, comme étant une partie de la Vallée sainte.


Le monastère est présidé aujourd'hui par le prêtre Mikaël Fenianos qui affirme que ce siège religieux reflète la richesse de Dieu"trésor de la vie" .


En 2008, une petite auberge de trois étages a été inaugurée sous le nom de "Oasis de Qozhaya". Les visiteurs de cette auberge paient une petite somme à condition qu'ils respectent le calme du monastère et ce qu'il représente.

Le monastère se situe au milieu d'une grande surface de verdure entouré de collines et d'ermitages notamment l'ermitage de Saint Boula fréquenté jadis par saint Charbel Makhlouf où il visitait ses deux oncles maternels les ermites Augustin et Daniel Chidiac.


Le monastère a souffert de catastrophes naturelles et de persécutions. Durant la première guerre mondiale, le monastère a hébergé des réfugiés accumulant ainsi des dettes qui ont été remboursées par la suite.


En 1926, l'ancien monastère a été détruit mais la grande cave s'est transformée en un musée qui comprend une imprimerie, des manuscrits et des habits ecclésiastiques brodés de fils d'or. Deux étages ont été ajoutés pour l'habitat des frères.


Le monastère Qozhaya constitue aujourd'hui un sanctuaire pour tous ceux qui désirent faire la connaissance du chemin de la sainteté sur lequel ont marché des patriarches, des saints et des hommes religieux.

 

========E.N.G

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif