La Maison de l'migr libanais ,un projet touristique dans l'un des anciens quartiers du Batroun : Restauration et exploitation par la diaspora libanaise pour 20 ans

Mercredi 17 Juin 2015 12:30 Connatre le Liban

Enquête : Michella Sassine

Traduction : Rim Walid Chahine


ANI - "La Maison de l'émigré libanais" est un ancien quartier à Batroun, qui regroupe d'anciennes maisons et des antiquités de l'ancienne ville de Batroun.

L'Etat avait mis la main sur ce quartier depuis quatorze ans sans élaborer aucun projet touristique pour le développer et l'exploiter ce qui poussa le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés à s'entendre avec les propriétaires des anciennes maisons sur le lancement d' un grand projet touristique qui ravive la ville de Batroun et son entourage.

Ce projet doit servir l'économie libanaise et le quartier est mis à la disposition de la municipalité de Batroun chargée de l'exploiter et de faire la restauration nécessaire durant 20 ans afin d'ouvrir des restaurants , des hôtels et des cafés.

Le chef de la municipalité de Batroun, Marcellino El-Hark, a affirmé à l'Agence Nationale d'Information que ce projet était de première importance et qu'il regroupait dix pays environ dans une même région.

"Ce projet établit un lien entre l'émigré libanais et son pays natal. Par conséquent, l'émigré se sent un citoyen libanais malgré sa présence à l'étranger", a ajouté le chef de la municipalité de Batroun.

"Ce genre de projets revêt une grande importance culturelle à travers les festivals , les forums et la participation d'autres pays pour booster l'échange culturel, sans oublier l'échange de plusieurs projets touristiques ce qui relance l'économie de Batroun et du Liban", a expliqué M. El-Hark.

M. El-Hark a, de même révélé, que plusieurs diasporas ont acheté des maisons et ont commencé à les restaurer, telle que la diaspora russe, américaine, mexicaine, australienne, brésilienne et celle des Emirats Arabes Unis.

Il a, également noté, que parmi dix maisons, six sont à la disposition de la diaspora libanaise, certifiant que " durant un an nous pouvons nommer les pays qui participent à ce projet".

"Le café de l'émigré libanais, est un restaurant café qui sera ouvert dans l'ancien quartier, sans oublier l'ouverture d' un bureau d'information et du musée de l'émigré libanais dont le ministre des Affaires Etrangères, Gibran Bassil, a mis la pierre de base la semaine dernière ", a annoncé M.El-Hark.

Les expatriés de la diaspora libanaise, qui ont participé au congrès de l'énergie ,ont effectué un tour dans le marché et les quartiers de Batroun. Ils ont exprimé leur sentiment de joie pour le lancement d'un tel projet qui a ravivé leur origine libanaise après un long voyage dans les pays étrangers.

L'un des expatriés du Brésil a indiqué que c'est la première fois qu'il sent qu'il a offert quelque chose à son pays. Il a, de même exprimé sa joie d'être dans la ville de Batroun, notamment que la diaspora libanaise au Brésil possède maintenant une maison dans cet ancien quartier rustique.

=================

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif