Guillain Barré rejoint la famille des virus au Liban, le coût de son traitement s'élève à 30 mille dollars

Lundi 08 Juin 2015 à 12:53 Enquêtes et dossiers chauds

Enquête rédigée par: Abdo el-Helo

Traduite par: Nicole Khattar

ANI - Les médecins au Liban ont réussi, récemment, à diagnostiquer un nouveau virus qui se transmet dans l'air ou par la nourriture. C'est le syndrome de Guillain-Barré, qui est une atteinte des nerfs périphériques caractérisée par une faiblesse voire une paralysie progressive, débutant le plus souvent au niveau des jambes et remontant parfois jusqu'à atteindre les muscles de la respiration puis les nerfs de la tête et du cou.


Ce syndrome est aussi appelé polyradiculonévrite aiguë inflammatoire, ou encore polyradiculonévrite aiguë post-infectieuse car il survient souvent après une infection. Dans la majorité des cas, les personnes atteintes récupèrent leurs capacités physiques au bout de 6 à 12 mois.


Les symptômes peuvent être bénins (fourmillements, pertes de sensibilité, tachycardie, maux de tête) ou peuvent conduire à des états beaucoup plus sérieux, comme d'importants troubles moteurs ou une paralysie complète. Le diagnostic se fait la plupart du temps par ponction lombaire ou électromyogramme.


Le professeur Georges Khalil, spécialiste en médecine interne, a déclaré à l'Agence nationale d'Information, qu'il y existe aujourd'hui de nombreuses maladies saisonnières, dont la pneumonie qui pourrait conduire à la détérioration de l'état de santé du patient.


"On remarque que tous les deux ou trois ans, certains Libanais sont atteints de ces maladies. Et s'ils ne sont pas traités au bon moment, ils risquent de perdre la capacité de marcher et de bouger, ou d'avoir des difficultés respiratoires. Ce syndrome est appelé Guillain-Barré", a-t-il souligné.


"Ce virus résulte d'une infection ou d'une bactérie avec des symptômes, tels que la diarrhée, les maux d'estomac, la fièvre et la grippe", a expliqué le professeur Khalil.


"Deux semaines après la fin de ces symptômes, le Guillain-Barré commence à se révéler. Les symptômes comprennent des fourmillements, une faiblesse dans les jambes et les bras et une insuffisance respiratoire", a-t-il précisé.


Et d'ajouter: "Quand le patient ressent les symptômes, il doit se diriger chez le médecin pour effectuer les tests nécessaires".


Le Professeur a conclu que le traitement doit être rapide et que son coût pourrait s'élever à 30 mille dollars.


============= N.KH.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif