La rgion du Moyen Orient est en tte de liste des pays souffrant de la carence en vitamine D ; les raisons sont environnementales, comportementales et gntiques

Mardi 05 Mai 2015 11:23 Enqutes et dossiers chauds

Enquête : Bahaa El-Ramli


Traduction : Rim Walid Chahine


Les habitants de la région du Moyen- Orient, surtout les femmes, souffrent d'une forte caraence en vitamine D en dépit des rayons solaires dont ils jouissent tout le long de l'année. Le taux des femmes qui souffrent de cette carence touche les 80%, notamment en Arabie Saoudite où ce taux s'élève à 86% et atteint au Liban les 82%.

Ce phénomene s'avere très bizarre surtout que 80% des besoins de l'Homme en vitamine D sont produits par le corps lorsqu'il reçoit les rayons ultra-violets..
 

Définition scientifique de la vitamine D et rôle du soleil dans sa production .


La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses : les lipides). C'est une hormone retrouvée dans l'alimentation et synthétisée dans l'organisme humain à partir d'un dérivé du cholestérol sous l'action des rayonnements UVB1 de la lumière.
 

L'endocrinologue Dr Charles Saab a expliqué à l'ANI comment cette vitamine est absorbée par la peau. les rayons ultraviolets B (UVB) permettent la formation de la vitamine D3 à partir du 7-déhydrocholestérol, dérivé du cholestérol normalement présent dans l'organisme. Grâce à l'action des ultraviolets de la lumière (UV-B), un des cycles du 7-déhydro-cholestérol est cassé. La molécule s'isomérise spontanément en cholécalciférol encore inactif. Il est alors métabolisé par le foie en 25-hydroxy-vitamine D, forme qui est dosable communément dans le sang. Cette dernière est transformée par le rein en 1-25-dihydroxy-vitamine D, la forme active de la vitamine17.

Cette source est très variable selon l'exposition au soleil (saisons, brouillard, région, habillement), l'épaisseur et la pigmentation de la peau. 85 à 90% de cette vitamine sont obtenus grâce à l'exposition au soleil alors que 10 à 15% de la Vitamine D sont fournis par certains aliments tels les poissons riches en lipides (Saumon, Sardines, Tuna) et les produits laitiers.
 

"C'est pour cela que les pays développés essayent d'ajouter la vitamine D dans les aliments indistrualisés surtout dans les aliments des enfants", ajoute Dr Saab.

Il a également indiqué que le taux de carence touche les 63.9%, notant que la population latino-am?ricaine souffre le plus de cette carence, alors que le taux de cette carence chez les européens atteint les 57.7% et chez les australiens 60.3%. Le taux chez les asiatiques atteint 71.4% et chez les peuples de la zone du Moyen Orient, ce taux atteint 81.8%.
 

"Selon les études,la carence en vitamine D au Liban est répartie de cette façon :

Chez les garçons : 12%


Chez les filles : 32%


Chez les hommes : 48%


Chez les femmes : 84%


Quant aux raisons de cette carence en dépit de la présence du soleil et son rôle dans la production de la vitamine D active, Dr Saab les a énumérées de la sorte :
 

Le mode de vie quotidien : La plupart des gens couvrent leurs corps et évitent l'exposition au soleil directement en utilisent des produits de beauté pour protéger leurs visages . Midi est le meilleur moment our obtenir la vitamine D mais il vaut mieux ne pas dépasser les 15 minutes d'exposition au soleil trois fois par semaine, pour éviter ses dangers, notamment le cancer.

Le facteur environnemental : Les études ont montré que ceux qui vivent dans les villes souffrent de carence en vitamine D plus que ceux qui vivent dans les villages. Selon une étude il s'est avéré que la pollution empêche les rayons ultra- violets de pénétrer dans la peau.
 

Le vieillissement : Les études ont montré qu'après la ménopause la peau lutte davantage contre les rayons ultra- violets et sa capacité dans la production de la vitamine D demeure insuffisante.

Le facteur génétique : Selon les études, le rôle du facteur génétique dans la carence en vitamine D est très faible.
 

Le régime alimentaire : Les filles souffrent plus que les hommes de la carence en vitamine D car elles ne s'exposent au soleil qu'apres avoir utilisé des préventions et elles ne mangent pas les lipides car elles suivent un régime alimentaire pour ne pas gagner du poids. La vitamine D est actuellement produite d'une façon à faciliter son absorption par l'intestin.
Ceux qui suivent un régime alimentaire riche en lipides doivent prendre des comprimés de vitamine D, surtout chez ceux qui souffrent d'une carence en cette vitamine.

Concernant le rôle de cette vitamine dans la traitement de l'ostéoporose, Dr Saab a précisé qu’une carence en vitamine D et/ou en calcium représente un facteur de risque d'ostéoporose. Un apport suffisant en calcium et vitamine D doit être assuré chez le sujet jeune, qui est en pleine période de constitution de sa masse osseuse. Il a, par la suite, mentionné que les médicaments de l'ostéoporose ne donnent pas le résultat requis si on ne prend pas de la vitamine D. La vitamine D est essentielle pour le traitement de l'ostéoporose et peut donner un résultat de 80 à 90%.
 

Dr. Saab a affirmé que la durée du traitement peut être entre 8 et 10 ans, notant que certaines personnes n'obtiennent pas un bon résultat dès le début du traitement et parfois 7 à 8% des personnes se trouvent incapables de répondre positivement au traitement. Il a, de même, abordé plusieurs genres de traitement tels que les comprimés ou les seringues.

A propos du coût du traitement, Dr Saab a clarifié qu'il dépend du résultat, ajoutant que le coût du traitement demeure moins cher que celui des opérations chirurgicales.
 

Il a signalé que le taux des personnes, âgées de 70 ans et plus et qui meurent à cause des fractures, varie entre 7 et 8 %. D'où l'importance du traitement et de la vitamine D qui protege la personne de plusieurs maladies non seulement les fractures osseuses mais aussi l'Alzheimer, les maladies cardio-vasculaires et le diabète. La vitamine D est nécessaire pour plusieurs activités physiologiques et pour la robustesse du squelette humain.

D’après les estimations de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), l’ostéoporose fait partie des dix maladies les plus fréquentes et constitue l'un des problèmes majeurs de la santé publique.
 

Selon un rapport publié par l'OMS sur l'importance de la vitamine D, l'organisation indique qu'il faut maintenir un taux normal du calcium et de phosphate dans le sang, vu l'importance de ces deux facteurs pour les os et pour organiser le système immunitaire et le travail des cellules dans le corps.

Les nouveaux- nés, les adolescents et les vieux souffrent de la carence en vitamine D, surtout que chez les femmes enceintes ceci pourrait causer des naissances prématurées et des crispations.
 

L'ostéoporose est un problème de santé majeur parce qu'il est en parfaite liaison avec l'handicap corporel, le mode de vie et le taux de mortalité.

La cause principale de l’ostéoporose est la diminution des concentrations en oestrogènes survenant après la ménopause.
 

Pour éviter l'ostéoporose, il faut marcher, ce sport étant très utile pour les os des hanches et de la colonne vertébrale surtout chez les femmes après la ménopause. Il faut aussi éviter de fumer.

L'OMS conseille les femmes qui ne souffrent pas de l'ostéoporose après la ménopause de prendre de la vitamine D comme prévention, notant que la combinaison entre le calcium et la vitamine D diminue la probabilité de souffrir de fractures de 30% notamment chez les personnes qui ont dépassé les 60 ans.
 


========R.W.CH

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif