Le muse de Gibran Khalil Gibran Bcharr, une destination pour plus de 50 mille visiteurs par an

Jeudi 11 Decembre 2014 11:01 Enqutes et dossiers chauds

 Enquête: Moni Karam

Traduction: Dina Chamseddine

 

ANI - Le Caza de Bcharré au Liban nord, est caractérisé par sa nature géographique magnifique. En effet, cette région est située au bord de la vallée sainte de Kannoubine, tout près de Wadi Kadicha.

Plusieurs écrivains et poètes s'étaient inspirés de la nature exceptionnelle, voire rarissime, de cette région.

Bcharré et Gibran Khalil Gibran sont jumeaux. Si on évoque le premier, on imagine la présence du second et vice-versa.

Cet homme illustre était écrivain et peintre. Il a écrit plusieurs ouvrages et manuscrits en arabe, français et anglais.

Musée et ermitage

Gibran a passé une longue période de sa vie aux Etats-Unis. Mais il avait demandé dans son testament d'être inhumé au Liban. A la suite de son décès, il fut enterré dans son ancien ermitage à Bcharré, où il a passé son enfance. Ce lieu fut plus tard connu sous le nom du musée de Gibran, fondé dans le monastère Mar Sarkis en 1935.

Gibran a demandé à sa soeur, avant son décès, de s'approprier du lieu pour sa valeur symbolique et son site privilégié. C’était l’ermitage de saint-Sarkis, dans le XVIIe siècle.

Le Musée a été élargi dans les années 1975 et 1995. Il contient plus de 440 oeuvres picturales, des tableaux et des manuscrits, ainsi que des outils utilisés par l'écrivain durant sa vie aux Etats-Unis.

Dès son entrée, le visiteur du musée observe une statue de Gibran, de deux mètres de longueur, sculptée par Rudy Rahmé, originaire de Bcharré. La statue est entourée d'un petit bassin d'eau. Le visiteur monte ensuite sur un escalier de pierres blanches et jaunes, passant au dessus d'une petite grotte.

Le musée comprend 16 chambres aux plafonds bas. Ces chambres sont bâties à trois niveaux, liés par des escaliers en spirale, menant en fin de compte à la grotte, où est enterré le grand écrivain. A côté de la tombe, sont placées la planche de peinture et la table sur laquelle il écrivait, ainsi que sa chaise, et son petit lit illustrant sa petite taille.

Le visiteur de la tombe peut aussi observer des mots incrustés par Gibran sur une branche de cèdre: "Je suis vivant comme vous. je suis debout près de vous. fermez vos yeux, vous me verrez devant vous", a-t-il inscrit.

Dans l'une des chambres, on a posé deux bibliothèques: l'une renferme les livres de Gebran, écrits en arabe et en anglais, l'autre renferme des ouvrages qu'il possédait dans sa demeure à New York.

On y trouve aussi des cahiers où il avait esquissé des mots, des expressions et des pensées. Si un visiteur veut lire un des ouvrages du poète, il peut le faire sur de petits sièges réservés aux lecteurs.

Les oeuvres picturales de Gibran se caractérisent par la beauté des spectacles naturels et les panoramas enchanteurs.

Au terme de la visite de ce musée, on ressent la grandeur d'un grand intellectuel du Liban. Un homme illustre qui a aménagé, avant sa mort, un lieu qui héberge ses ouvrages littéraires et picturaux.

Ce musée, ainsi que le riche patrimoine culturel laissé par Gibran Khalil Gibran, sont gérés par une commission nationale, qui tient à les préserver, surtout que le musée est la destination d'intellectuels arabes et étrangers, qui viennent rendre hommage à une figue illustre de l'histoire culturelle du Liban.

============== E.N.G

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif