Nabi Rchadi, localit traditionnelle et lieu de plerinage au coeur de la Bkaa

Mercredi 05 Mars 2014 12:06 Connatre le Liban

Enquête: Amina Tuéni
Traduction: Diala Hanna

 

ANI - Au coeur de la vallée fertile de la Békaa, à l'ombre du flanc du Mont-Liban, au sud de la ville-soleil, Baalbek et au milieu de plusieurs villages se niche Nabi Rchadi, un village libanais qui a su préserver un cachet traditionnel avec ses vielles maisons et la culture des légumineuses, de la vigne, des figuiers et des arbres fruitiers.
 


Le nom de ce village paisible vient de celui du prophète Rchadi qui l'a fondé et qui serait, selon les mythes de la région, un descendant des enfants du prophète Adam. Les anciens auraient, par la suite, habité la région pour profiter de la bénédiction de son fondateur. Toutefois, et selon le dictionnaire des noms des villes et villages libanais, l'appellation Nabi Rchadi serait une déformation du mot "Rishide" qui signifie "première fête" ou "lieu de culte". Cette dernière éventualité serait la plus proche de la réalité.


Le lieu de culte de Nabi Rchadi est prisé par les croyants des localités avoisinantes, mais aussi des différentes régions libanaises. Quelques habitants de ce village veillent sur la mosquée et le lieu de culte qui sont entourés d'immenses espaces verts.
 


Entouré de plusieurs villages limitrophes de la plaine de la Békaa à l'Est, de la localité de Kfardane au nord, de Klayleh et Taraya au sud et de Hadath Baalbek et Beit Mchik à l'ouest, Nabi Rchadi culmine à 1150 mètres environ, à 80 Km de distance de la capitale Beyrouth, 20 Km de Baalbek et 30 Km de Zahlé.


Le sol du village est arable et la culture de la vigne et des différents arbres fruitiers - amandiers, cerisiers, abricotiers, pêchers et oliviers - y abonde. Légumineuses, légumes et récemment le tabac sont également cultivés.
 


Pins, cyprès, peupliers et saules sont aussi plantés devant les maisons, donnant une touche supplémentaire de verdure à ce village célèbre pour ses us et coutumes, et pour les principes de ses villageois - le respect des personnes âgées et l'aide au prochain.


La population du village - habité principalement par les familles Younes, Salim, Mohammad, Fouhani, Zeayter, Harfouche, Berro, Zeineddine, Dayfeh, Mchik, Masri, Hamadeh, Mhanna, Omar, Ouze, Husseini et Ghandoura - est estimée à 2500 personnes environ, dont 1300 électeurs.
 


Au niveau administratif, Nabi Rchadi est sous l'autorité de la municipalité de Chamstar, à l'instar de nombreux villages avoisinants représentés chacun par un membre au conseil municipal.


Quant à l'économie du village, elle est surtout basée sur l'agriculture. De nombreux habitants occupent des postes administratifs, militaires et travaillent dans le secteur médical et commercial. Les conditions de vie difficiles ont toutefois poussé certains villageois à migrer vers Beyrouth et d'autres grandes villes, mais aussi vers les pays du Golfe, l'Afrique, l'Europe et en Amérique, à la recherche d'un meilleur avenir.
 


================D.H./C.P.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif