La vallée de Qadisha...silence, piété et privation chronique détruisant sa nature splendide

Mercredi 30 Octobre 2013 à 01:04 Connaître le Liban

 Enquête rédigée par Moni Karam

Traduite par Elissar Naddaf


ANI - La vallée de Qadisha est l'un des plus beaux sites naturels, un mélange de beauté et d'ambiguité dans lequel l'Homme vit en familiarité avec la nature splendide, dans un état de piété,de prière et de rapprochement du créateur.

La vallée de Qadisha, ou vallée de Qannoubine, est l'une des vallées les plus profondes du Liban. Elle se situe dans le caza de Bécharré dans le Nord à 121 km de Beyrouth et à 1500m de la surface de l'eau. Le mot Qadisha vient du nom du fleuve de Qadisha qui découle d'une grotte se situant au fond de la montagne des Cèdres de Dieu dont le point culminant est Qornet el sawda.

Le mot Qadisha vient de "Qadisho" qui signifie sainteté et il est probable que la qualité de "saint" soit attribuée à la vallée par les chrétiens qui y ont édifié des couvents, des églises et des maisons d'ermitage .

Jusqu'à l'époque romaine, les hommes ont habité dans les grottes de la vallée et ses refuges rocheux. Ces personnes n'avaient pas toutes les mêmes croyances .

Certains musulmans habitaient la vallée mais cette dernière était principalement le siège des maronites qui y trouvaient un lieu idéal pour la prière et la méditation. La famine étant l'une des appréhensions des chrétiens à l'époque, ces derniers ont commencé à cultiver la terre .

La vallée de Qadisha s'étend de la ville de Bécharré et se ramifie en plusieurs petites vallées où l'eau se rassemble avant de descendre à la mer.La rivière de Qadisha traverse Tripoli . Elle se divise en deux parties dans le village de Tourza: une vallée qui s'étend à Zghorta nommée Wadi Kozhaya et une autre se dirigeant vers les Cèdres connue sous le nom de Wadi Qannoubine.

Les différents sites historiques de la vallée sont le siège patriarcal maronite à Dimane, le couvent Saint Elicha, témoin de la naissance de la congrégation maronite libanaise en 1965, le couvent Saint Antoine de Qozhaya premier siège de la presse écrite sur papier et première imprimerie en Orient.

Dans la vallée de Qadisha, qui figure sur la liste du patrimoine mondial depuis dix ans , beaucoup d'efforts ont été déployés pour garder l'aspect de la vallée et sa nature tout en assurant à ses habitants le minimum des besoins vitaux.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif