Le Centre international pour le Développement des Politiques Migratoires (ICMPD) célèbre son 20e anniversaire au Liban

Mardi 08 Octobre 2013 à 09:49 Connaître le Liban

Enquête: Marie Khoury

 

ANI - "  Peter Widermann ", directeur général de l'ICMPD, visite le Liban, le 9 Octobre, et rencontre les responsables libanais concernés par le dossier de migration".


Promouvoir les politiques innovantes visant à résoudre les défis en matière de migration, la gestion des frontières, les questions d'asile et la lutte contre la traite des êtres humains font partie des missions accomplies par l'ICMPD, organisation internationale dont le siège est à Vienne, en Autriche, et ayant des représentations régionales à travers l'Europe, l'Asie, l'Afrique et le Moyen-Orient, y compris le Liban.


L'ICMPD organisera un événement fêtant ses 20 ans à l'Hôtel Phoenicia à Beyrouth, la soirée du 9 Octobre. Cette initiative reflète la confiance dans le Liban malgré la situation complexe que connait la région. ICMPD compte 15 Etats membres et jouit du statut d'observateur des Nations Unies.


L'ambassadeur Abdel-Mawla El-Solh, représentant régional du centre au Moyen-Orient a expliqué à l'Agence Nationale d'Information que la tenue de l'événement à Beyrouth a une grande valeur stratégique, et constitue un atout pour le Liban.


El-Solh a annoncé que le directeur général de l' ICMPD, Dr Peter Widermann, effectuera une visite officielle au Liban le 9 et le 10 Octobre, au cours de laquelle il rencontrera divers responsables concernés par les projets del' ICMPD.


Il rencontrera successivement le ministre d'Etat chargé du portefeuille de la gestion des frontières , Son Excellence le ministre Panos Manjian, le commandant en chef de l'Armée Libanaise, général Jean Kahwaji, le directeur général de la Sureté Generale, général Abbas Ibrahim, le directeur général par intérim des Forces de Sécurité Intérieure, général Ibrahim Basbous, le directeur général par intérim des Douanes Libanaises, Mr. Chafik Merhi, le Secrétaire général du ministère des Affaires Etrangères et des Emigrés, l'ambassadeur WafikRahimi, et l'ambassadrice de la Délégation de l'Union Européenne au Liban, Mme Angelina Eichhorst.


El-Solh a ajouté: nous avons commencé notre travail au Liban en 2002, lorsque l'ICMPD a signé un mémorandum d'entente avec la Direction Générale de la Sureté Générale, et a commencé à mettre en oeuvre des projets en matière de migration, dont en bon exemple le projet de "formation pour améliorer l'effort anti-traite libanais (TELAE)". Nous avons coopéré avec les fonctionnaires responsables concernés (ministères, organismes et institutions de la société civile) pour aider à élaborer des procédures standard d'exploitation dans ce domaine au Liban, espérant soutenir le Liban à relever les défis liés à la migration. Nous avons tenu à cet effet des réunions avec les ministères concernés par la migration de transit méditerranéen, où l'organisation a pris le devant, en collaboration avec divers partenaires nationaux et internationaux, notamment les divers organismes de l'Union Européenne, en concevant une carte interactive concernant le déplacement des migrants dans la région. Notre ambition est d'aider le Liban dans les circonstances auxquelles il est confronté dans l'accueil des migrants, conformément aux normes et principes internationaux.


Le siège central de l'ICMPD à Vienne a souligné que l'action de l'organisation au Liban comprend également la mise en oeuvre d'une initiative majeure financée par l'Union européenne, intitulée "le Développement de la capacité nationale en matière de gestion intégrée des frontières au Liban", et dont l'élaboration est déjà entamée depuis un an.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif