Interview exclusive de l'ambassadeur non rsident du KAZAKHSTAN Bulat Sarsenbayev

Mercredi 03 Juillet 2013 01:00 Enqutes et dossiers chauds

Interview exclusive de l'ambassadeur non résident du KAZAKHSTAN, Bulat Sarsenbayev

  Interview: Liliane Mokbel

" En 12 ans d'efforts, le pays passe d'un taux d'inflation de 3000% à un taux de croissance économique de 10%"

Le Kazakhstan est un des pays les plus riches de l'ex Union Soviétique en raison notamment de ses ressources naturelles tant gazières, pétrolifères ou de minéraux. "Mais les richesses naturelles en l'absence d'une bonne gestion et d'une bonne gouvernance ne servent pas de fondamentaux à la création d'une nation prospère dont le taux de croissance annuelle est depuis 2003 de plus de 10% ". C'est ce qu'a déclaré l'ambassadeur non résident du KAZAKHSTAN pour le Liban, la Syrie, la Jordanie, la Palestine, et l'Irak, M.Bulat Sarsenbayev, dans le cadre d'une interview exclusive accordée à l'Agence Nationale d'Information (ANI).

Le diplomate a mis l'accent sur la relative "jeunesse du KAZAKHSTAN" qui est devenu un pays souverain il y a juste 21 ans. Les premières années de sa désintégration de l'URSS ont été dures. A cette époque, l'inflation tournait autour de 3000%, un taux astronomique, qui en disait long sur l'infrastructure socio-économique du pays où les budgets annuels du gouvernement se retrouvaient à sec à la mi-avril. En près de 11 ans, le nouvel Etat a pris son élan de croisière en termes de croissance économique. Lorsque la crise financière internationale a eu lieu en 2008, le gouvernement du KAZAKHSTAN avait déjà pris des mesures prudentielles en créant " un Fonds de stabilisation financière ". Ce fonds continue d'être alimenté par les revenus du gouvernement et pas nécessairement par les excédents budgétaires. " Ce qui pousse le gouvernement a continuellement tenté de trouver de nouvelles sources de revenus pour le financement des dépenses budgétaires ", a renchéri l'ambassadeur.

Il ne cache pas sa fierté du fait que plusieurs agences de notation internationales ont classé le KAZAKHSTAN parmi les trois pays dans le monde en termes de rapidité de croissance économique et de développement. Aujourd'hui le PIB du KHAZAKHSTAN est de 190 milliards $ alors que le PIB/par habitant est de 13000$.

Entre le 4 et le 7 du mois en cours le pays célèbre la fête devenue nationale "Le jour de la capitale ASTANA ". C'est qu'il y a 15 ans jour pour jour, la capitale du KAZAKHSTAN est devenue ASTANA au lieu d'ALAMATY. "On fait ressembler de nos jours ASTANA à Dubaï et moi je leur dis c'est Dubaï qui ressemble à ASTANA ", a insisté l'ambassadeur Bulat Sarsenbayev. Une occasion pour inviter des représentants de médias du monde arabe pour faire connaissance avec cette capitale à la pointe de la modernité.

Dans les détails, le KAZAKHSTAN regroupe un secteur bancaire qui évolue dans la conformité aux normes internationales de Bale II et Bale III ainsi que des enseignes bancaires d'envergure internationale telles City group et ABN Amro Bank. Le gouvernement œuvre notamment sur deux points névralgiques pour le pays à savoir le développement équilibré entre toutes les régions et la stabilité socio-politique. En fait, il y a du pain sur la planche dans la mesure où d'une part, les frontières du KAZAKHSTAN totalisent 12012 km2 et que d'autre part, 75 % de la population kazakhe est musulman et 25 % de celle-ci représentent des minorités dont des chrétiens, des bouddhistes et des juifs. L'assemblée, qui regroupe des représentants de toutes les communautés minoritaires existantes dans le pays, élit neuf députés au sénat.

"Pour construire une vraie nation, il faut une vision à long terme", souligne le diplomate Khazakh. Le plan de développement du pays dont l'achèvement était prévu en 2017 a déjà été réalisé. Un autre plan de développement est en gestation. Il serait achevé d'ici à 2050.

Le prochain défi pour le KAZAKHSTAN est l'édification d'un quartier général au sein de la capitale ASTANA pour l'accueil en 2017 du WORLD EXPO - Future Energy. Un salon qui regroupera des produits à l'exportation de 150 pays sous le thème précité.

"Le Liban y participera certainement ", affirme le diplomate khazakh, rappelant à cette occasion que le pays du Cèdre a voté en faveur du KAZAKHSTAN qui était en lice avec la Belgique pour l'accueil de cette exposition dont l'ampleur est égale en termes d'affaires aux Jeux Olympiques. "Ainsi le KAZAKHSTAN soutiendra le Liban pour lui permettre de prendre part ce salon ", conclu l'ambassadeur.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif