Le dilemme conomique, entre la divergence de points de vue des matres de la dcision et des syndicats

Jeudi 07 Fevrier 2013 06:50 Enqutes et dossiers chauds

Enquête: Bahaa Ramli


Traduite par: Nicole Khattar


ANI - Les crises politiques, sécuritaires, économiques et sociales qui s'aggravent de jour en jour au Liban, jettent leur fardeau sur la plupart des familles libanaises.

 

Les tentatives de règlement de la crise sociale sont encore bloquées en raison des divergences de points de vue des maîtres de la décision et de différents syndicats.

 

Ces derniers exercent des pressions sur l'Etat et les organismes économiques en vue d'otenir les droits des ouvriers et des employés. En effet, ces derniers endurent de la hausse des prix des marchandises et de l'augmentation de l'imposition des services publics.

 

Une revalorisation des salaires avait été approuvée au cours de l'année 2012, à la suite de négociations entre l'Etat et les représentants du secteur privé ainsi que la Confédération générale des travailleurs au Liban.

 

Néanmoins, cette majoration avait engendré une hausse des prix des marchandises pour pouvoir couvrir ses coûts. Ce fait avait conduit à l'inflation, selon les indices des prix.

 

Le président de l'association des consommateurs Zuheir Berro a déclaré que "la hausse des prix des marchandises est due à l'absence du contrôle sur les commerçants et les marchés. Les prix des marchandises au Liban ont, pour ces raisons, doublé par rapport aux prix des marchandises à l'échelle mondiale".

 

"Cependant, lorsque les prix des marchandises sur le marché mondial ont connu une chute, les prix des marchandises sur le marché local ont, au contraire, connu une nouvelle hausse, selon l'indice de l'association des consommateurs", a-t-il indiqué.

 

M. Berro a également souligné que "les marchandises et les services au Liban sont les plus chers par rapport aux pays de la région".

 

Toutefois, il a précisé que "le revenu minimum au Liban est le plus élevé parmi les pays de la région, pourtant son pouvoir d'achat reste faible".

 

"L'adoption d'une approche sociale au regard du salaire minimum semble donc prioritaire pour sortir de l'impasse, laquelle résulte de la majoration des salaires et de la baisse du pouvoir d'achat des revenus", a avancé le président de l'association des consommateurs.

 

Et d'ajouter: "la hausse aléatoire des salaires entretient aujourd'hui l'inflation. Nous avons tous témoigné de l'impact négatif qu'avait laissé l'augmentation des salaires, laquelle ne tient pas compte de l'étude de la situation économique et des revenus".

 

M. Berro a enfin appelé à relancer le travail des entreprises coopératives, pour qu'elles puissent incarner le rôle d'un "chef d'orchestre" du marché et empêcher l'inflation. "Ces Coopératives permettent aussi de préserver les droits des agriculteurs et des consommateurs", a-t-il conclu.

 

Le vice-président de la Chambre du Commerce, de l'Industrie et de l'Agriculture de Beyrouth Nabil Fahed a, pour sa part, indiqué que l'augmentation du coût de la production industrielle découle de la majoration des salaires de l'année 2012.

 

"Cette hausse des revenus avait également mis un obstacle au développement des entreprises, en raison de l'absence de la demande", a-t-il déclaré.

 

"Nous soutenons la décision de la Banque du Liban visant à booster les entreprises, en leur accordant à ce titre des facilités. D'ici, nous espérons que l'Etat prenne des mesures favorables en la matière ou soutienne l'investissement, en vue d'alléger le fardeau aux entreprises productrices", a-t-il signalé.

 

M. Fahed a indiqué que "la croissance constitue la meilleure voie pour faire face à la stagnation". Toutefois, il a affirmé l'importance de la majoration des salaires afin de maintenir le pouvoir d'achat du consommateur.

 

Concernant les prix des marchandises, il a conclu que "ces prix changent selon la fluctuation des prix mondiaux".

 

============= N.KH./V.MW.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif