Le nouveau code de la route, sera-t-il respect?

Mardi 05 Fevrier 2013 01:52 Enqutes et dossiers chauds

Enquête: Rima Youssef
Traduction: Dina Chamseddine

 

ANI - Le nouveau code de la route est désormais en vigueur. Ce fait a consolé les citoyens libanais, ayant toujours souhaité que les embouteillages et les accidents de la route, diminuent au Liban.

Mais ce nouveau code de la route sera t-t-il respecté ou plongera-t-il le pays dans de nouvelles crises.


Depuis trois mois, le nouveau code de la route, inspiré par ceux des pays avancés, a été publié dans la gazette.


A-t-il été appliqué ou promu auprès des citoyens libanais? Et les FSI, ont t-elle été entraînés pour en assurer l'application?

Cette nouvelle loi, formée de 420 articles, a été élaborée au sein de la commission parlementaire des Travaux publics et des Transports, assistée par un groupe d'experts des FSI, du Conseil du Développement et de la Construction, de l'Ordre des ingénieurs et de la Yaza, sous la présidence du juge Faouzi Khamis.


La commission a convenu l'imposition de sanctions fermes contre les contrevenants, pouvant atteindre les trois millions de Livres Libanaises, l'incarcération durant deux ans et le retrait du permis de conduire.


La loi prévoit de même une unité ad-hoc au sein des FSI.

Selon la nouvelle loi, le permis de conduire se fonde sur un nombre déterminé de points. Chaque fois que le conducteur commet une contravention, des points lui seront retirés du permis, arrivant enfin à l'annulation de ce dernier.


En outre, la loi dispose le changement de la manière de l'apprentissage de la conduite des automobiles, lequel se déroulera dans des écoles spécialisées.


Une commission a été formée par le ministère de l'Intérieur, sous la présidence du directeur général de l'Administration de la circulation, Farajallah Srour.


La commission renferme le commandant de la brigade de circulation de Beyrouth, le colonel Mohamad Ayyoubi, le chef du département des Relations Publiques au sein des FSI, le lieutenant colonel Joseph Mousallam.


Cette commission planche sur la modification de l'article 15 de la loi, afin d'éclaircir certaines questions.


Le chef du département des RP au sein des FSI, le lieutenant-colonel Joseph Mousallam, a affirmé à l'ANI que le nouveau code de la route est appliqué progressivement, à partir du port de Beyrouth, où les véhiculent sont introduits au Liban, et puis dans l'autorité de l'enregistrement des véhicules.


Le lieutenant colonel a annoncé que la direction des FSI se prépare à lancer une campagne publicitaire, pour expliquer au large publique les dispositions de la nouvelle loi sur la circulation.


Il a estimé que les articles de cette loi sont cruciales  pour la protection des citoyens, appelant les Libanais à s'y conformer, en faveur de la sécurité publique.


Le nouveau code de la route comprend des sanctions, pouvant atteindre l'incarcération et le payement d'amendes.


La cinquième catégorie de sanctions, comprend les contraventions de la conduite des automobiles sans permis, la vitesse dépassant les 60 km/h et la conduite sous l'effet de l'alcool.


La sanction aux infractions précitées conduisent le contrevenant à la prison et imposent le payement d'amendes.


Dans la quatrième catégorie, les contrevenants doivent payer des amendes variant entre 350 mille Livre Libanaises et 450 mille Livres Libanaises, en cas de dépassement du feu rouge, de rejet d'ordures des fenêtres du véhicule, et de la non-utilisation de la ceinture de sécurité.


La loi, ne règle pas, à elle seule, tous les problèmes de la circulation, mais elle aide les FSI à imposer le prestige du code de la route, non respecté au Liban, et ce en attendant la réhabilitation des routes par l'Etat, dans le but d'aider à prévenir les accidents de la route.


   ===========

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif