Hariri parraine la signature de contrats entre le HCP et des consultants internationaux pour l'expansion de l'aroport et la route Khaldeh-Nahr Ibrahim

Jeudi 17 Mai 2018 17:32 Politique

ANI - Le président du Conseil des ministres Saad Hariri a parrainé aujourd'hui au Grand Sérail la cérémonie de signature de contrats de consultance entre le Haut conseil de la privatisation et trois consultants internationaux: la Société Financière Internationale (SFI), la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) et les sociétés KPMG et SOLON pour aider le Liban à mettre en œuvre trois projets de développement inclus dans le Programme CIP que le Liban a présenté à la communauté internationale lors de la conférence CEDRE.

Le Ministre des Travaux Publics Youssef Fenianos, l'ambassadrice des Etats-Unis au Liban Elizabeth Richard, la chef de la délégation de l'UE au Liban l'ambassadrice Christina Lassen, le secrétaire général du Conseil des Ministres Fouad Fleifel, le secrétaire général du Haut Conseil de la Privatisation Ziad Hayek, le directeur général d'Ogero, Imad Kreidieh, le Président du Conseil pour le Développement et la Reconstruction Nabil Jisr, le Président de la MEA, Mohammed Hout et un certain nombre de conseillers ont assisté à la cérémonie.

Hayek a présenté les trois projets : l'expansion de l'aéroport international Rafic Hariri et la construction d'un nouveau terminal de passagers, la construction d'une route Khaldeh-Nahr Ibrahim ainsi que le lancement du Centre national d'information.

La cérémonie de signature a eu lieu en présence du Premier Ministre Hariri et du Ministre Fenianos. L'accord pour l'extension de l'aéroport international Rafic Hariri a été signé par Hayek et le directeur régional PPP à la SFI, Muneer Ferozie. L'accord pour la route Khaldeh-Nahr Ibrahim a été signé par Hayek et la conseillère de la BERD pour le Liban, Gretchen Biery. Le troisième accord concernant le projet du Centre national d'information a été signé par Hayek et le PDG de KPMG au Liban, Nafez Merhebi.

Premier ministre Hariri

Hariri a dit: « Nous assistons aujourd'hui à la signature de contrats entre le Haut Conseil de la privatisation et plusieurs consultants pour commencer le travail qui est au cœur des projets de la conférence CEDRE.

Nous sommes optimistes à cet égard, surtout concernant le succès de notre vision économique et sociale et pour la création d'emplois. Pour moi, créer des opportunités d'emploi est la raison principale de la conférence CEDRE parce qu'elle stimule l'économie. Aujourd'hui, il y a trois grands projets de plus de 4 milliards de dollars, qui seront exécutés en coopération avec le secteur privé, qui est la base de l'économie ».

Il a ajouté: « Je tiens à remercier le ministre des Travaux Publics Youssef Fenianos qui a travaillé dur, notamment sur le projet d'agrandissement de l'aéroport Rafic Hariri et tous les autres projets. Je tiens également à remercier le ministre Jamal Jarrah et le directeur général d'Ogero, Imad Kreidie. Enfin, aujourd'hui, les premiers projets vont démarrer et, espérons-le, seront suivis par d'autres projets dans les secteurs de l'électricité, de l'eau et dans d’autres secteurs ».

Hariri a poursuivi : « L'expansion de l'aéroport est nécessaire. Certains sont peut-être étonnés par le fait que nous cherchions à agrandir l'aéroport pour accueillir 20 millions de passagers. Si nous le pouvions, nous l'aurions agrandi plus parce que lorsque nous avons terminé l'aéroport avec une capacité de six millions de passagers, les gens ont été surpris par ce que faisait Rafic Hariri. Ils se demandaient pourquoi il dépensait toutes ces sommes. Aujourd'hui, le secteur privé fournira le financement et l'État n'engagera aucun frais, et nous coopérons avec la Banque mondiale, la BERD et la SFI, ce qui nous encourage. C'est la confiance que nous cherchons à obtenir de ces institutions et ce dont nous avons besoin aujourd'hui, c'est de travailler ensemble. Il est vrai que ce sont les derniers jours du gouvernement, mais je suis optimiste que l'avenir sera meilleur ».

Ferozie

Pour sa part, Ferozie a exprimé son plaisir de travailler en tant que conseiller principal du gouvernement libanais pour préparer la structure de coopération entre les secteurs public et privé concernant l'aéroport international Rafic Hariri. Il a dit que ce projet majeur consiste à améliorer l'infrastructure aéroportuaire actuelle, à l'étendre progressivement et à attirer le secteur privé pour concevoir, construire, financer et entretenir l'aéroport, grâce à une concession à long terme qui améliore le trafic passager et augmente le potentiel commercial de l’aéroport ».

 

Biery

Biery a exprimé le soutien de la BERD aux efforts du gouvernement pour répondre aux besoins de l'infrastructure grâce à la coopération entre les secteurs public et privé et aider à réduire le problème de la circulation.aad 

 

 

Bureau de presse du premier ministre Saad Hariri.

 

       ==================================

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les Russes ignorent tout du Liban Maria Iv...

Propos recueillis par Sana Nehm Traduction: Nayla Assaf Rdaction: Diala Hanna

Jeudi 02 Novembre 2017 18:25 Lire

La pollution touche corniche El Mina Tripoli

Enqute: Nehm Salloum Traduite par: Hala Feghaly ANI - La crise de la pollutio

Jeudi 26 Janvier 2017 14:32 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif