Bassil: C'est d'action et non de paroles que nous avons besoin

Vendredi 12 Janvier 2018 à 18:58 Economie

ANI - Le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a indiqué, lors de l'inauguration d'un transformateur électrique à Achrafieh que "c'est d'action et non de paroles et de circulation de rumeurs que nous avons besoin".


"Nous ne pouvons remédier aux problèmes sans une détermination farouche et un travail acharné", a-t-il dit, soulignant l'importance de développer une économie productive pour favoriser la croissance, relancer l'économie et assurer des chances de travail aux Libanais.


M. Bassil a alors déploré la présence de deux approches diamétralement opposées dans le pays.


"La première approche veut réaliser des exploits et optimiser l'alimentation électrique et la deuxième bloque les routes et coupe le courant", a-t-il critiqué.


Il a toutefois promis de poursuivre la bataille en faveur du plan relatif à l'électricité proposé par le ministre de l'?nergie, César Abi Khalil.



========N.A.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif