Le ministre des Finances souligne son soutien à l'approbation de la grille des salaires

Lundi 20 Mars 2017 à 13:06 Economie
ANI - Le ministre des Finances, Ali Hassan Khalil, a souligné que sa partie politique soutenait l'approbation de la grille des salaires il y a plusieurs années.


Lors d'une conférence de presse tenue lundi, le ministre a estimé que les citoyens avaient le droit de crier haut leur crainte, puisque leur expérience avec l'Etat n'a jamais été encourageante.


"Je salue ceux qui ont protesté par crainte pour leur avenir, mais je mets en garde contre ceux qui tentent d'exploiter ces protestations et paver la voie au sabotage de la grille des salaires et au règlement des comptes", a-t-dit.


Selon ses propos, ce qui a eu lieu récemment dans le Parlement était un complot politique, visant à lancer des polémiques et puis à empêcher la ratification de la grille des salaires.


"Les calculs des gens ont été en croisement avec les intérêts politiques et ce fait a été aux dépends des classes qui bénéficient de l'approbation de la grille", a-t-il expliqué.


Et de poursuivre qu'il soutenait l'approbation de la grille des salaires, mais aussi les réformes courageuses.


Dans le même contexte, il a annoncé qu'une réunion est prévue entre les représentants des blocs parlementaires afin de régler quelques lacunes.


M.Khalil a démenti avoir ajouté des articles relatifs à de nouvelles impositions, au projet discuté au sein des commissions parlementaires conjointes et de l'Assemblée générale.


"C'est la première fois qu'on impose des taxes où il se doit", a-t-il précisé, révélant qu'on avait proposé au ministère des Finances une somme de un milliard de dollars pour annuler l'article des impositions sur les Banques.


================D.CH.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif