Lavrov reçoit Hariri : Nous soutenons vos efforts pour mettre fin à la crise politique au Liban

Mardi 04 Octobre 2016 à 18:29 Politique

ANI - Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a reçu mardi au ministère des Affaires étrangères l'ancien Premier ministre Saad Hariri.
Au début de la réunion, M. Lavrov a souhaité la bienvenue au président Hariri à Moscou, et a déclaré: "Nous apprécions toujours les bonnes relations russo-libanaises et nous soutenons l'intégrité territoriale et la souveraineté du Liban, et les principes convenus par tous les groupes politiques et sectaires du Liban , qui lui permettent de renforcer et de développer le pays ".


Il a ajouté: " Malheureusement, le Liban passe par une crise politique dans ce moment critique, et des efforts sont déployés pour la surmonter. Je tiens à exprimer notre appui aux efforts que vous exercez pour mettre fin à cette crise politique. Nous exprimons également notre solidarité avec le peuple libanais concernant les difficultés auxquels il est confronté du fait de la crise syrienne, en particulier avec la présence de plus d'un million de réfugiés syriens sur le territoire libanais. Ils sont au Liban en raison de la présence de terroristes en Syrie. Leur nombre est énorme, en particulier avec les sanctions occidentales, notamment américaines et européennes, qui sont unilatérales et injustes.
Nous offrons un soutien financier et humanitaire au Liban pour surmonter la crise des réfugiés. Nous savons que l'armée libanaise confronte "Daesh " et " Jabhat al-Nusra " sur les frontières avec la Syrie et nous soutenons le Liban à cet égard. Nous coopérons également avec le Liban dans le mécanisme du Groupe international de soutien à la Syrie GISS qui a été créé par la Fédération de Russie et les Etats-Unis pour améliorer la situation au Liban et la crise en Syrie.
Nous avons intensifié nos efforts avec les Etats-Unis et le GISS, et les accords russo-américains ont été renforcés par le GISS parfois. Mais malheureusement, certaines parties travaillent contre ces accords russo-américains, notamment certains dans le leadership américain, et hier, les Etats-Unis ont rejeté ces accords et cela est mauvais. Ainsi, les Etats-Unis ne respectent pas les accords, non seulement ceux concernant la séparation de l'opposition modérée d'Al-Nusra, mais aussi les accords relatifs à l'ouverture de la route "Castello" près d'Alep et cela est regrettable. Nous cherchons toujours à faire respecter les résolutions des Nations Unies et nous resterons actifs dans le GISS et continuerons à coordonner avec tout le monde, en particulier nos amis au Liban, pour parvenir à une solution à la crise en Syrie qui est dans l'intérêt de la stabilité du Liban.
Enfin je tiens à souligner le rôle important que vous jouez personnellement en ce qui concerne la situation intérieure au Liban.



Pour sa part, Hariri a déclaré: "Je vous remercie, M. Lavrov de me recevoir à Moscou, et nous considérons que la Russie joue un rôle important dans la région, et comme vous le savez, nous avons soumis plusieurs initiatives pour mettre fin à la vacance présidentielle au Liban, mais jusqu'à présent le Hezbollah est le principal parti qui bloque la solution.


Il ne fait aucun doute que la crise syrienne représente un lourd fardeau et il y a de grands défis, en particulier avec la présence de plus d'un million et 200 mille réfugiés syriens au Liban. Mais ils font partie du peuple syrien et la crise syrienne doit se terminer le plus rapidement possible par une solution politique qui serait équitable pour le peuple syrien, qui veut, comme tous les peuples de la région, le droit à une vie digne et équitable.


Ceux-ci sont venus au Liban avant l'émergence de "Daesh", lorsque le régime syrien ne traitait pas son peuple comme il le devrait. Je suis pleinement convaincu que la Russie, qui a toujours défendu les droits des peuples dans notre région, en particulier en Palestine, au Liban et en Syrie, retrouvera ce rôle pour l'intérêt des peuples de la région ".


Il a ajouté: "Moi, un modéré libanais musulman sunnite, je suis contre toute forme de terrorisme. Ceux, dans Daesh, Nosra ou Qaïda, qui prétendent que cela est l'Islam, ne représentent aucun genre d'Islam. Les peuples arabes de la région ont les yeux rivés vers la Russie, en particulier à ce stade, pour trouver une solution juste pour le peuple syrien, en particulier avec ce qui se passe à Alep. Le monde sait que cela est un grand problème et nous pensons que votre rôle politique et ce que vous faites avec les ?tats-Unis et les pays de la région est essentiel et devrait continuer pour mettre un terme à cette crise.


Je vous remercie et remercie le président Vladimir Poutine pour l'aide que vous offrez à l'armée libanaise et l'aide financière aux réfugiés syriens, et nous avons vraiment besoin de cela dans cette crise.

M. Lavrov a déclaré: "Je vous remercie de vos bons mots et votre appréciation du rôle traditionnel de la Russie au sujet de la coopération avec les pays arabes. Nous nous partons d'un principe : S'il y a une crise ou un conflit, toutes les composantes sectaires devraient se mettre d'accord, et ce sont les principes sur lesquels l'Etat libanais a été créé.


En ce qui concerne le regard du monde vers la Russie en ce qui concerne la situation à Alep, nous pensons que le monde et les pays arabes ne devraient pas regarder seulement la Russie, mais aussi ceux qui ne veulent rien faire pour séparer les terroristes de l'opposition modérée. Les Arabes devraient regarder vers les Etats-Unis, l'Europe et certains pays du Moyen-Orient.


Après cela, le ministre russe a donné un déjeuner en l'honneur du président Hariri, en présence du ministre adjoint des Affaires étrangères Mikhael Bogdanov, du directeur du département Moyen-Orient et Afrique du Nord au ministère russe des Affaires étrangères Sergey Vershini, du vice-directeur du Département Andrey Banov et d'un nombre de fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères, et des députés Ghattas Khoury et Bassem Sabeh, du chef de Cabinet du président Saad Hariri, Nader Hariri, et de son conseiller pour les affaires russes Georges Chabaan.


Auparavant, M. Hariri avait reçu dans son lieu de résidence l'ambassadeur du Liban à Moscou Shaoui Bou Nassar, en présence des conseillers Khoury et Chaaban.
(Bureau de presse de M. Hariri)

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif