Dimanche 19 Septembre

10:13 PM

Nasrallah: nous faisons face une bataille existentielle, les dveloppements rgionaux n'ont rien voir avec l'Islam

Mardi 28 Juillet 2015 13:52 Politique


ANI - Le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah - qui parrainait ce mardi la conférence intitulée "Unis pour la Palestine, Israël voué à la disparition" organisée par l'Union des Ulémas de la Résistance - a signalé que la région faisait face à une bataille existentielle et que ce qui s'y passait n'avait rien à voir avec l'Islam.


Il a également assuré qu'Israël - qu'il a qualifié de "glande cancéreuse" - était voué à la disparition et qu'il n'était plus question que de temps avant qu'Al-Quds ne soit restitué à ses fils.


"La Cause Palestinienne est, sans équivoque, une cause juste. Même si l'on faisait le tour de la terre, on n'en pourrait trouver de plus légitime", a-t-il martelé au début de son discours, diffusé comme à l'accoutumée sur un écran géant, lors de la conférence tenue à l'hôtel al-Saha, rue de l'aéroport.


Le Numéro 1 du Hezbollah a rappelé que "la nation affronte un projet sioniste qui oeuvre sur un plan international, avec pour base une entité dénommée Israël qui occupe la Palestine". "Par la suite, notre responsabilité à nous tous est de confronter cette entité et son occupation", a-t-il dit. "Que les pays arabes et islamiques prennent la libération de la Palestine à leur charge et nous garantissons que l'Iran, qui doit faire face à ses propres responsabilités, se retirera de la bataille", a-t-il ajouté.


Sayyed Nasrallah a alors regretté que les développements des dernières années dans le monde arabe aient nui au projet de la Résistance, pour l'intérêt de celui "sioniste", surtout qu'à cause de ces rebondissements, "la Palestine et la lutte contre Israël ne figurent plus parmi les priorités de la communauté internationale et du monde islamique".


"Nous craignons que les minorités n'arrivent à considérer Israël comme leur protecteur parce qu'au coeur de leur lutte pour leur existence, le danger représenté par cette entité est relégué au second plan", a-t-il mis en garde, appelant à la mise en place d'une campagne politique et médiatique qui rappellerait aux peuples de la région la monstruosité de l'ennemi et les atrocités qu'il avait commises à leur encontre.


En outre, le secrétaire général du Hezbollah a braqué l'éclairage sur les efforts déployés pour garder les Chiites à l'écart de la bataille avec Israël, afin de les éloigner de la Palestine et de sa cause, "mais aussi afin de les convaincre que ce sont les Sunnites qui représentent la véritable menace pour leur présence".


"Nous sommes les Chiites de l'Imam Ali Ben Abi Taleb et nous ne renoncerons ni à la Palestine ni à son peuple", a-t-il scandé en conclusion.


==================D.H.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Adopter les bonnes manires en temps de crise

NNA - AD Excellence nous livre les secrets d’un bon confinement Avec la propagati

Dimanche 10 Mai 2020 09:57 Lire

Faits marquants de 2018: lections lgislat...

ANI - Le 6 mai 2018, les lections lgislatives ont eu lieu aprs neuf ans d'absence e

Dimanche 30 Decembre 2018 14:17 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif