Hajjar: l'Arabie saoudite tient au Liban et à la sécurité des Libanais

Mardi 21 Avril 2015 à 13:23 Politique

ANI - Le député Mohammad Hajjar a affirmé, ce mardi, que la rencontre de l'ancien Premier ministre Saad Hariri avec le commandement saoudien, qui a coïncidé avec l'arrivée au Liban de la première partie des armes françaises financées par l'Arabie Saoudite, confirmait que le Royaume tenait au Liban et à sa stabilité, ainsi qu'à la sécurité des Libanais.


"Cela montre que l'Arabie Saoudite tente de faire sortir le Liban du tunnel sombre et du pétrin dans lequel il se débat, à cause des développements régionaux", a-t-il dit, dans un entretien accordé à Radio Orient.


Selon le député, ce qui s'est passé est une "riposte" à "tous ceux qui veulent impliquer le Liban dans des projets régionaux"; il a alors remercié l'Arabie saoudite pour son perpétuel soutien "au Liban et à tous les Libanais sans exception".


Par ailleurs, et au sujet de la guerre au Yémen, M. Hajjar a appelé l'Iran à cesser d'interférer dans les affaires arabes locales. "Les Arabes aspirent à d'excellentes relations avec l'Iran, basées sur le respect de la souveraineté de chaque pays. Si la République islamique refuse ce fait, nous n'aurons qu'à confronter ses projets dans la région", a-t-il signalé.


En réponse à une question sur la vacance présidentielle, il a enfin expliqué que l'objectif du dialogue entre le Courant du Futur et le Hezbollah était de réduire les tensions au pays et de paver la voie à l'élection d'un nouveau chef de l'Etat.


================D.H.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif