Nadine Moussa présente son programme électoral: Pour un saut qualitatif afin de consolider la justice, éliminer la corruption et investir la richesse

Mardi 22 Avril 2014 à 15:52 Politique
ANI - La candidate à la présidence de la République, Nadine Moussa, a tenu, ce mardi, une conférence de presse à l'Ordre de la Presse, au cours de laquelle elle a présenté son programme électoral sous le titre "Il est temps pour un changement radical".



Elle a estimé que le moment est venu pour effectuer un changement radical et remplir les aspirations du peuple libanais en vue de passer vers l'Etat libre et moderne et d'édifier un nouveau Liban, à la hauteur de nos attentes.



Mme Moussa a mis l'accent sur sa vision future pour la patrie, signalant que sa seule préoccupation consiste à être au service du pays et non pas au service des alignements confessionnels liés à l'étranger. "Par conséquent, les composantes de la société libanaise et les dirigeants des 8 et 14 Mars doivent converger rapidement vers un dialogue national, franc et clair, car c'est le fondement qui limitera le chaos de l'insécurité et de l'instabilité".



"Le pays a besoin d'un saut qualitatif qui se base sur l'examen du contrat social entre les composantes ET sur la révision des lois pour l'intérêt général. Un saut qualitatif est également requis pour l'instauration de la justice sécuritaire et socio-économique en vue de parvenir à la paix civile. Ce saut doit se concilier avec l'ère actuelle, anéantir la corruption rampante et investir les ressources en gaz et en pétrole avec une transparence absolue dans le but de les repartir équitablement et parvenir à une bonne situation économique. Cette nouvelle donne doit transformer la formule de l'émigration en une équation de retour et celle des intérêts des personnes en services pour l'intérêt général des citoyens", a-t-elle clamé.



Elle a ensuite énuméré les objectifs de sa candidature, à savoir: l'instauration de la souveraineté nationale sur le territoire libanais, l'édification de l'Etat basé sur le droit, la souveraineté, la loi et la justice sociale, le renforcement de l'appartenance nationale au Liban, l'investissement des richesses nationales, une administration décentralisée garantissant le développement locale et durable et d'autres.



Mme Moussa a assuré que le président fort doit "compatir avec les problèmes des citoyens et édifier les Institutions. Il est fort par sa transparence, son courage et sa lutte contre la corruption".



Elle a mis ensuite l'accent sur son parcours "non sanguinaire. "Mon initiative est téméraire en soi. Elle a dépassé la classe politique. Elle brisé la mentalité sexiste, confessionnelle et féodale du jeu politique au Liban".



La candidate a enfin promis "de réaliser ses objectifs aux niveaux individuel et public".



============N.A./C.P.

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif