Hariri : Les obstructeurs nont plus besoin dtre nomms et vont sen mordre les doigts

Samedi 26 Septembre 2020 14:16 Politique

ANI - L’ancien Premier Ministre Saad Hariri a fait la déclaration suivante :

 

Une fois de plus, les hommes politiques libanais présentent à nos amis du monde entier un exemple flagrant d’échec dans la gestion des affaires publiques et l’approche de l’intérêt national.

 

Les Libanais font assumer la récusation du premier ministre désigné Moustafa Adib aujourd'hui aux obstructeurs, qui n'ont plus besoin d'être nommés, et qui se sont révélés au niveau local et à l'étranger et à tous les frères et amis qui sont venus au secours du Liban après la catastrophe qui a frappé Beyrouth.

 

Nous disons à ceux qui applaudissent aujourd'hui la chute de l'initiative du président français Emmanuel Macron, que vous allez vous mordre les doigts de remord pour la perte de l'un des amis les plus nobles et pour le gaspillage d'une opportunité exceptionnelle qui pourrait difficilement se reproduire pour arrêter l'effondrement économique et mettre le pays sur la voie des réformes nécessaires.

L'initiative de Macron n'a pas échoué, car ce qui est tombé, c'est l'approche qui conduit le Liban et les Libanais à la ruine. Les méthodes d'accusation, de blâme d’autrui et de placer une composante libanaise majeure face à toutes les autres ne seront plus utiles.

 

Nous avons eu l'honneur de faire des concessions pour le Liban et d'ouvrir une brèche dans l'impasse, pour éviter de tomber dans l'inconnu et mettre à profit d’une manière responsable l'initiative française. Cependant, l'insistance à garder le Liban otage des agendas étrangers a dépassé notre capacité à arrondir les ongles et à faire des sacrifices.

 

C'est l'occasion de rendre hommage au président Macron, qui a fait des efforts sans précédent pour rassembler les dirigeants autour d’un même engagement, l'assurant que ses visites à Beyrouth, son engagement à soutenir le Liban et la reconstruction de la capitale, et son appui aux affligés et aux familles des martyrs, resteront un symbole de la véritable amitié et de la profondeur des relations entre les peuples libanais et français, quelle que soit la force des vents d’abandon de la responsabilité nationale qui soufflent sur le Liban.

 

Je rends également hommage au président Moustafa Adib, qui a pleinement assumé ses responsabilités et a respecté les limites de la constitution et de l'intérêt national jusqu'au dernier moment.

 

Que Dieu protège le Liban et les Libanais.

 

(Source : bureau de presse de l’ancien Premier ministre, Saad Hariri)

 

 

 

=======

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Adopter les bonnes manires en temps de crise

NNA - AD Excellence nous livre les secrets d’un bon confinement Avec la propagati

Dimanche 10 Mai 2020 09:57 Lire

Faits marquants de 2018: lections lgislat...

ANI - Le 6 mai 2018, les lections lgislatives ont eu lieu aprs neuf ans d'absence e

Dimanche 30 Decembre 2018 14:17 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif