Joumblatt LOLJ : Ceux qui bloquent les tractations sont des criminels

Samedi 26 Septembre 2020 11:58 Politique

ANI – Le  chef du Parti socialiste progressiste, Walid Joumblatt, a qualifié de « criminels » tous ceux qui entravent la formation du gouvernement.

 

« J’ai été le premier à me féliciter de l’initiative (du président français Emmanuel) Macron. Puis Saad Hariri a fait une concession articulée autour du ministère des Finances. Malheureusement, certains lient la mise sur pied du cabinet à des calculs en rapport avec la présidentielle américaine (prévue en novembre prochain) », déplore M. Joumblatt dans un entretien accordé hier à L’Orient-Le Jour.

Selon le leader du PSP, « le blocage se fait aux dépens de la vie digne des Libanais, mais aussi de la possibilité de mettre sur les rails l’initiative française qui pourrait paver la voie à (des négociations avec) la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, et surtout à la réalisation de réformes, à commencer par les secteurs de l’électricité et de l’industrie pharmaceutique. Celui-ci peut être réformé et redressé si l’on opte pour « les médicaments génériques, au lieu de céder aux cartels des producteurs de médicaments qui tirent profit des aides accordées à ce secteur », commente-t-il au passage.

Insistant sur le fait que l’impasse gouvernementale est due à des calculs extérieurs, il a réaffirmé que ceux-ci « se font à l’heure où la conjoncture économique et sociale au Liban ne tolère plus de telles manœuvres 

Walid Joumblatt assure également ne pas craindre que le bras de fer sunnito-chiite, notamment autour du ministère des Finances, cache un changement de système. « Cette querelle n’aboutira probablement à rien sur ce plan. Mais en l’absence d’une vision claire pour un État civil, et à l’heure où le mouvement de contestation populaire semble avoir disparu subitement, tout est possible au Liban », avertit le chef du PSP.

 

« Ce n’est pas du jour au lendemain que l’on pourra régler la question des armes du Hezbollah. Cela requiert des circonstances internationales propices. Et l’Iran devrait accepter d’abandonner le parti. Ce qui n’est pas le cas pour le moment », estime-t-il.  

 

 

(Source » OLJ)

 

 

 

=====

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Adopter les bonnes manires en temps de crise

NNA - AD Excellence nous livre les secrets d’un bon confinement Avec la propagati

Dimanche 10 Mai 2020 09:57 Lire

Faits marquants de 2018: lections lgislat...

ANI - Le 6 mai 2018, les lections lgislatives ont eu lieu aprs neuf ans d'absence e

Dimanche 30 Decembre 2018 14:17 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif