Abou Sleiman: La justice pouvait se passer de lerreur du juge des rfrs"

Samedi 27 Juin 2020 21:07 Twitter

 

 

 »

 

Dans un tweet, l’ancien ministre du Travail Camille Abou Sleiman a estimé que « le corps judiciaire pouvait se passer de l’erreur consacrée par le verdict du juge des référés de Tyr. Il a rappelé que l’accord de Vienne portant sur les relations diplomatiques octroie aux diplomates une immunité civile, pénale et administrative sauf dans des cas précis qui n’ont pas lieu d’être dans celui-ci. « Si le juge ne le sait pas, c’est un malheur et s’il le sait c’est un plus grand malheur », a-t-il ajouté.

L.M.     

 

 

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Faits marquants de 2018: lections lgislat...

ANI - Le 6 mai 2018, les lections lgislatives ont eu lieu aprs neuf ans d'absence e

Dimanche 30 Decembre 2018 14:17 Lire

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif