Dcisions du Conseil des ministres

Jeudi 25 Juin 2020 21:30 Politique

ANI - Le Premier ministre, Dr. Hassan Diab, a présidé aujourd'hui au Grand sérail une réunion ministérielle. 
La ministre de l'Information, Manal Abdel Samad, a fait la déclaration suivante à l’issue de la réunion :
Au début de la réunion, le Premier ministre Diab a déploré "l'absence de certaines forces du dialogue national auquel le Président de la République a appelé de ses vœux, en raison de diverses considérations".
Il a ajouté : "Le pays n’est pas en bon état. Le dialogue est donc une nécessité, et il ne devrait pas y avoir de rupture entre les Libanais. Le pays ne pourrait supporter une telle division. Les divergences politiques sont permises, et l'opposition est nécessaire, à condition, au moins, que le dialogue prévale, car en l'absence de dialogue autour de la table et dans des salles fermées, le dialogue se déplacera vers la rue, ce qui représente un grand danger pour le pays".
"Le pays traverse une crise majeure. Les solutions à la crise du dollar se heurtent à une réalité différente, et les résultats ne sont pas positifs pour l'instant. Il incombe à la Banque du Liban de déterminer la façon de laquelle l’on devrait  faire face à la hausse du cours du dollar. La BdL est responsable de la préservation du taux de change de la livre libanaise. Cependant, nous devons assurer le suivi de cette question qui menace la stabilité sociale et la paix civile", a ajouté le Premier ministre.

Le Premier ministre a en outre souligné l'importance de la situation financière comme question prioritaire, non seulement pour le gouvernement, mais aussi pour chaque responsable, quelle que soit sa position, ajoutant que "nous devons faire preuve d'une totale clarté dans le traitement de cette question".
Et M. Diab d’ajouter : « Si la BdL n'est pas en mesure de faire face à la crise du taux de change élevé du dollar, elle devrait en expliquer les raisons sous-jacentes, ceux qui l'empêche d’agir, ceux qui s’immiscent dans son travail et ceux qui spéculent. Il n'est pas permis de traiter cette question froidement, comme si tout allait bien.»
Quant au dossier de la lutte contre la corruption, le Premier ministre a souligné la nécessité d'une mise en œuvre directe de la stratégie nationale de lutte contre la corruption approuvée le 12 mai dernier.
"Dans un premier temps, nous avons finalisé tous les préparatifs avec son Excellence le ministre d'Etat au Développement administratif pour commencer à mettre en œuvre le plan. Nous avons convenu avec les Nations Unies de soutenir la mise en œuvre de la stratégie, qui comprend 7 axes : finaliser et activer les législations; réformer les systèmes d'emploi et les marchés publics; renforcer l'indépendance et le travail du pouvoir judiciaire et des organes de contrôle; activer la participation communautaire; et accroître la résilience de chaque département d'État contre les risques de corruption à l'avenir", a ajouté M. Diab.
Le Premier ministre Diab a souligné la nécessité d'un véritable chantier qui commence par la formation d'équipes de direction qui se concentrent sur un ensemble de mesures de réforme spécifiques, y compris, mais sans s'y limiter, la garantie d'une mise en œuvre complète de la loi sur l'accès à l'information, le suivi des mesures prises précédemment conformément à la nouvelle stratégie, ainsi que, et c’est peut-être le plus important, la nomination et l'activation de la commission nationale de lutte contre la corruption dans les délais légaux pertinents. 
Par la suite, le ministre des finances a fait une intervention concernant les procédures financières visant à contrôler le taux de change du dollar américain, indiquant qu'une réunion de la cellule de crise se tiendra demain matin.
Le Conseil des ministres a souligné l'importance de suivre cette question, tout en insistant sur le fait que certains faisaient la promotion de fausses valeurs du dollar américain, ajoutant que le mécanisme de fixation des prix approuvé était toujours en place. 
Le Conseil des ministres a également indiqué que la Banque centrale lancera demain la plateforme électronique officielle de change pour les changeurs de monnaie.
Ensuite, le ministre de l'Environnement a présenté les développements de la feuille de route 2020-2025 pour la gestion intégrée des déchets solides.
Après, le ministre de l'Agriculture a exposé le cadre stratégique 2021-2025 pour le secteur agricole et alimentaire au Liban, visant à faire face aux crises économiques et financières actuelles. Ce cadre constituera la base pour assurer la sécurité alimentaire et transformer l'économie libanaise d'une économie de rente à une économie productive. Le gouvernement en a tenu compte dans son plan de relance économique.  
Le Conseil des ministres a également écouté une présentation du Conseil économique et social sur les mesures urgentes à prendre pour aider au redémarrage des entreprises.

Le Conseil a approuvé les décisions suivantes :
1- La nécessité de prendre en compte les certificats de fret de qualité pour les dérivés du pétrole importés, délivrés par des sociétés de contrôle internationales accréditées par l'autorité de chargement.
2- La nécessité de prélever des échantillons représentatifs auprès des cargaisons de dérivés du pétrole à leur arrivée dans les eaux libanaises par des sociétés de contrôle officiellement accréditées par le ministère de l'Energie et de l'Eau, et de les envoyer aux laboratoires "BUREAU VERITAS" à Dubaï - Émirats arabes unis pour y effectuer les analyses de laboratoire nécessaires conformément aux principes techniques, à condition que les dépenses et les frais d'analyse de laboratoire soient entièrement pris en charge par les importateurs.
3- La nécessité de permettre au Ministère de l'Energie/ Installations pétrolières à Tripoli et Zahrani de passer un contrat avec un avocat expert en affaires juridiques relatives aux installations pétrolières pour suivre et superviser leurs dossiers concernant tous les aspects juridiques pertinents, et de passer un contrat avec 6 spécialistes en chimie pour une période de six mois, tout en donnant la préférence dans la passation de contrats à ceux qui ont réussi les examens du Conseil de la fonction publique dans cette spécialité.  

Un projet de décret visant à adopter l'enseignement numérique à distance pour l'année académique 2019-2020.

Le Conseil des ministres a également décidé ce qui suit :
1. Approuver la demande du ministère de la Défense nationale de vendre cinq avions Hawker Hunter et trois hélicoptères Sikorsky, ainsi que les pièces de rechange et les équipements correspondants, aux enchères publiques à la direction générale du ministère de la Défense nationale concernée.
2. Demander au ministère de la Défense nationale de préparer un cahier des charges pour la réalisation d'un appel d'offres pour l'achat d'hélicoptères spécialisés dans la lutte contre les incendies.

Le Conseil des ministres a décidé d'approuver la résiliation du contrat de location des bureaux occupés par la Société nationale de garantie des investissements.

Le Conseil a également décidé de confier aux ministres de l'Agriculture, de l'Economie et du Commerce, de l'Industrie et des Finances la mission d'élaborer une vision sur les accords commerciaux internationaux et la possibilité de modifier certaines de leurs dispositions en fonction des circonstances exceptionnelles du Liban, en plus de rendre compte des résultats au Conseil des ministres dans un délai maximum de 6 mois.

Le Conseil a également décidé de diffuser auprès des administrations publiques, des institutions publiques, des municipalités et des unions de municipalités une circulaire relative à la suspension des heures supplémentaires de travail pour les travailleurs de toutes catégories et de tous grades à compter du 1/7/2020 et de charger le ministre compétent de préparer une liste des noms des employés exclus de cette circulaire, qui sera soumise au Premier ministre pour décision.

 

 ====Bureau de presse de la Présidence du Conseil des ministres

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Faits marquants de 2018: lections lgislat...

ANI - Le 6 mai 2018, les lections lgislatives ont eu lieu aprs neuf ans d'absence e

Dimanche 30 Decembre 2018 14:17 Lire

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif