Greenpeace insiste sur les dangers des eaux pollues au large du Liban

Samedi 23 Mai 2020 15:54 Corona


 

Dans son communiqué Greenpeace, une organisation non gouvernementale internationale de protection de l'environnement présente dans plus de 55 pays à travers le monde, a critiqué la décision du gouvernement autorisant la réouverture des stations balnéaires et l’interdiction des bains de mer aux résidents, justifiant de la présence du Clore dans l’eau des piscines qui empêchent la transmission des infections.

Greenpeace a souligné que l’eau de mer polluée par le déversement des eaux usées peut augmenter la possibilité de propagation du virus du corona et celles d’autres maladies plus  dangereuses et latentes telles la salmonelle.

L.M.     

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Faits marquants de 2018: lections lgislat...

ANI - Le 6 mai 2018, les lections lgislatives ont eu lieu aprs neuf ans d'absence e

Dimanche 30 Decembre 2018 14:17 Lire

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif