(***) Nasrallah: Nous ne permettrons pas le retour en arrière, nous espérons qu’une position nationale unifiée soit prise afin de ne pas nuire au pays

Dimanche 25 Aout 2019 à 20:40 Politique

ANI – L’agression israélienne aux missiles contre la périphérie de Damas qui a eu dans la nuit de samedi à dimanche a été évoquée par le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, dans le troisième axe de son discours prononcé ce dimanche soir, à l’occasion du deuxième jour de la libération.

« Le bombardement israélien qui a visé la Syrie, selon la prétention [du Premier ministre israélien Benjamen] Netanyahu : ce sont des raids ciblant les positions des forces iraniennes, mais la vérité c'est que dans l'endroit qui a été bombardé par Israel il y avait des jeunes libanais affiliés au Hezbollah. Cette attaque a fait tomber deux martyrs de la famille Zbib et Al-Taher », a-t-il soulevé.

Il s’est adressé à Netanyahu en disant : « Si Israël tue l'un de nos frères en Syrie, nous répondrons au Liban », appelant les forces ennemies localisées à la frontière « à l’attendre » et à être prêts. Il a souligné que ce qui s'est passé à l’aube « n’allait pas passer ».

Evoquant le sujet des élections en Israel, Sayyed Nasrallah a expressément dit aux Israéliens : « Netanyahu vous mènera au bord du gouffre ».

« Nous avons fait, à l’aide de nos propres mains la sécurité et la paix du sud, de la Békaa et du Liban. Nous ne permettrons pas le retour en arrière, nous espérons qu’une position nationale unifiée soit prise afin de ne pas nuire au pays », a-t-il poursuivi.

« Nous faisons face à une nouvelle étape », a-t-il conclu.


============== Hala Feghaly

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif