Erslane lors de la commémoration du quarantième du décès de Salman et Abi Faraj : La réconciliation est la première étape

Dimanche 18 Aout 2019 à 19:39 Politique

ANI - Le chef du parti démocrate libanais, le député Talal Erslane a considéré ce dimanche que la réconciliation inter-druze constituait la première étape d’un long processus qui devrait commencer à partir du Tribunal Militaire.

M. Erslane s’est prononcé ce matin, lors d’une cérémonie qu’il a organisé dans sa demeure à Khaldé pour commémorer le quarantième jour du décès des gardes-du-corps du ministre d’Etat pour les Affaires des réfugiés, Saleh Gharib, Rami Salman et Samer Abi Faraj, qui ont perdu leur vie dans l’incident de Qabrchmoun.

Et de poursuivre : « Le parti démocrate libanais, le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah et le chef du Courant patriotique libre ont été accusé de paralyser le pays et de mettre le Trésor et le gouvernement en péril surtout au milieu de cette situation économique et financière difficile (…) Nous les trois, nous ne pouvions guère rectifier la corruption qui dure plus de trente ans, mais nous sommes prêts à rectifier la voie du gouvernement ».

« Il est vrai que je n’ai pas réclamé le recours au Tribunal Militaire mais à la Cour de justice et j’ai refusé de transiger sur la question, mais l’Etat a pris la décision d’envoyer le dossier de Qabrchmoun au Tribunal Militaire », a-t-il dit.


=============== Hala Feghaly

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif