Les Etats-Unis sont-ils responsables d'un bombardement ayant tu des civils afghans ? L'ONU ouvre une enqute

Lundi 13 Mai 2019 18:28 International

ANI - La mission de l'ONU en Afghanistan (Manua) a annoncé lundi enquêter sur des frappes aériennes américaines contre des laboratoires clandestins de drogue ayant possiblement tué un grand nombre de civils la semaine dernière dans l'ouest du pays.

Dans un communiqué, la Manua a dit "examiner activement les allégations de pertes civiles résultant d'opérations aériennes menées par les forces militaires internationales contre des installations de fabrication de drogue".

Outre l'aviation afghane, seule l'armée américaine procède à des frappes aériennes en Afghanistan.

D'après la Manua, les sites ne sont toutefois "pas facilement accessibles et les défis opérationnels sont nombreux".

Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Nasrat Rahimi, des opérations aériennes ont permis de détruire 68 "laboratoires" de fabrication d'héroïne et d'autres drogues synthétiques dans la province de Farah (Ouest) où "150 terroristes talibans ont été tués".

Les talibans ont nié que ces installations aient été utilisées pour fabriquer de la drogue et ont affirmé que "jusqu'à 100" civils avaient été tués. Sollicitée par l'AFP, la mission de l'Otan conduite par les Etats-Unis n'a pas immédiatement répondu.

Fin avril, un rapport de la Manua avait indiqué que les forces américaines et afghanes avaient, pour la première fois, tué davantage de civils au premier trimestre 2019 que les talibans et autres groupes insurgés, principalement dans des bombardements.

La Manua s'est également dite "préoccupée" par l'augmentation de la violence au cours de la première semaine du mois de ramadan.

Elle a notamment condamné l'attaque revendiquée par les talibans contre l'ONG Counterpart international qui a, selon elle, "tué six civils et blessé 28 autres" la semaine dernière à Kaboul. Le gouvernement afghan avait fait état de 9 morts.

"Il n'y a absolument aucune justification pour des attaques délibérées contre des civils", a déclaré Tadamichi Yamamoto, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afghanistan.

Le chef de la Manua a jugé "particulièrement scandaleux qu'un acte prémédité d'extrême violence" ait visé un ONG "où des civils s'efforçaient d'améliorer la vie de tous les citoyens".

Le communiqué rappelle également l'attaque contre un quartier général de la police dans la capitale de la province de Baghlan (Nord), la veille de l'ouverture du ramadan. Selon le ministère de l'Intérieur, 13 policiers avaient été tués et 55 personnes blessées, dont de nombreux civils.

La Manua a réitéré son appel à un cessez-le-feu durant le ramadan.

Belga

 

 =-===============================================

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

Les activits de la direction de l'Orie...

ANI – A l'occasion du 75e anniversaire de l'Indpendance de la Rpublique li

Mardi 20 Novembre 2018 16:02 Lire

Autorit des activits ferroviaires : des i...

Enqute : Rana Sarhane Traduite par Nayla Assaf L’Autorit gnrale des acti

Dimanche 30 Septembre 2018 16:56 Lire
  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web ractif