Syrie: l'émissaire de l'ONU veut réunir le Comité constitutionnel syrien

Vendredi 15 Fevrier 2019 à 19:10 International

ANI - (AFP) - L'émissaire de l'ONU pour la Syrie Geir Pedersen a indiqué aujourd'hui qu'il espérait réunir "dès que possible" le Comité constitutionnel afin d'"ouvrir la porte" au processus politique. Le Norvégien, qui a pris ses fonctions en janvier, est le quatrième médiateur de l'ONU depuis le déclenchement du conflit en 2011.

Ses prédécesseurs n'ont pas réussi à trouver une issue à cette guerre qui s'est complexifiée au fil des ans et a fait plus de 360.000 morts ainsi que des millions de réfugiés et déplacés. "J'espère évidemment que nous serons en mesure de réunir dès que possible le Comité constitutionnel à Genève", a déclaré Geir Pedersen, lors de sa première rencontre avec les journalistes à Genève. "Et comme je l'ai dit, j'espère que ce sera alors le début de discussions sérieuses, qui pourraient ouvrir la porte à un processus politique qui mènera à une solution négociée du conflit", a-t-il dit.

Selon le plan de l'ONU, le Comité constitutionnel doit comprendre 150 membres: 50 choisis par le pouvoir, 50 par l'opposition et 50 par l'émissaire de l'ONU afin d'insérer dans la réflexion des experts et des représentants de la société civile. Damas a bloqué cette dernière liste et récemment proposé, avec le soutien de la Russie, l'Iran et la Turquie, "17 changements de nom", selon un diplomate s'exprimant sous couvert d'anonymat.

L'ONU a rejeté cette liste qui déséquilibre, selon elle, l'ensemble du comité. L'ONU n'accepte que "six changements", a précisé la même source.

 

============== Hala Feghaly

Suivez les nouvelles de l'Agence Nationale de l'Information sur les ondes de Radio Liban 96.2, 98.1 et 98.5 FM

  • Nos Services
  • Service d'email
  • Application Mobile
  • Site Web réactif